Le roi contre la reine: une crise de morale cornélienne, par Fritz Louis

6210_1Écrit par J.J. Regnault-Warin et publié entre 1800 et 1801, Le Cimetière de la Madeleine est un long récit fictif mettant en relief les événements tragiques de la fin du règne de Louis XVI. Les principaux protagonistes du roman, Louis XVI et son épouse Marie-Antoinette, faces à la menace de la mort, dévoilent le fond de leur âme. Soumis à la morale chrétienne, Louis XVI se laisse conduire au supplice de la guillotine comme l’agneau que l’on mène à l’abattoir.Gagnée à la cause de la morale aristocratique “paienne” du Moyen-Age, Marie-Antoinette, vu l’affront fait à sa famille, tel un héros cornélien, fait de la vengeance le motif suprême de son existence. Tout en partageant un même destin, Louis XVI et Marie-Antoinette s’érigent en symboles vivants de l’affrontement entre deux écoles de morale:celle chrétienne et celle aristocratique. A travers Marie-Antoinette, c’est le théâtre tragique du 17ème siècle, en particulier celui de Corneille, qui trouve ses résonances.

by Fritz Louis, C.S.C., M.A. University of Notre Dame 2009

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s